Nos sites web
Items filtered by date: lundi, 23 décembre 2013 - Université des Frère Mentouri Constantine
lundi, 23 décembre 2013 11:56

Organisation du vice rectorat

1-Présentation:

Le vice rectorat des Relations extérieures,la Coopération, de l’animation et la Communication et des Manifestations Scientifiques sous la direction de Prof. HOBAR Farida, est chargée de :

• Promouvoir les relations de l'université avec son environnement socio-économique et d'initier des programmes de partenariat

• Initier toute action de promotion des échanges inter-universitaires et de la coopération dans les domaines de l'enseignement et de la recherche

• Entreprendre des actions d’animation et de communication

• Mener des actions d'animation et de communication

• Organiser et promouvoir les manifestations scientifiques

• Assurer le suivi des programmes de perfectionnement et de recyclage des enseignants et veiller à leur cohérence.

2- Organigramme:

Organigramme du vice rectorat

3- Contact:

Vice rectorat:

  • Tel:031.81.12.54
  • Email:Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Service RELEX:

  • Tel:031.81.12.57
  • Email:Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Service F.A.E:

  • Tel:031.81.12.83
  • Email:Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Service communication:

  • Tel:031.81.12.84

Direction des relations avec les entreprises:

  • Email:Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

lundi, 23 décembre 2013 09:57

Coopération Internationale

Créé en février 2004, le vice-rectorat en charge de la coopération et des relations extérieures vise à ouvrir davantage l’université Constantine 1 sur le monde et à mieux la faire connaitre sur la scène internationale.

-Accords de coopération internationale.

-Cotutelles de thèses.

-Réseaux internationaux.

-Projets Européens.

-Mobilité des chercheurs. 

1.Accords de coopération internationale:

L’université Constantine 1 tisse des liens de coopération et d’échanges avec des institutions universitaires et de recherche dans plusieurs pays et notamment la France.

Modèle de convention inter-universitaire

Voici la liste des accords signés par l’université et qui sont actuellement en vigueur

2. Cotutelles de thèses:

Plusieurs doctorants de l’UC1 poursuivent leurs études doctorales sous la double supervision d’un directeur de thèse de l’université Constantine 1 et d’un directeur rattaché à une université étrangère. Cette démarche doit recevoir l’aval des autorités de la faculté où l’étudiant est inscrit et être approuvée par le rectorat.

Modèle de convention de cotutelle de thèse de doctorat.

Voici la liste des thèses en cotutelle signées par l’université et qui sont actuellement en vigueur.

3.Réseaux internationaux:

L’université Constantine 1 est partenaires de plusieurs réseaux internationaux :

-Elle est membre de l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF)

-Elle est membre du réseau Téthys, qui regroupe les universités Euro-Méditerranéennes

-Partenaire du réseau Union des Universités de la Méditerranée UNIMED

-Elle est également membre de l’Union des Universités Arabes et l’union des universités Africaines.

4.Projets Européens:

L’Université Constantine 1 est partenaires dans plusieurs projets européens TEMPUS et ERASMUS-MENDUS.

TEMPUS[http://eacea.ec.europa.eu/tempus/] est un programme européen de coopération qui soutient la modernisation des systèmes éducatifs d’enseignement supérieur résultant du système de Bologne, des pays partenaires des Balkans occidentaux, de l’Europe Orientale, de l’Ase centrale et des pays de la Méditerranée.

Ce programme finance des projets montés par des consortia réunissant des partenaires des ét&ats membres de l’UE et des pays partenaires ayant pour but la modernisation de l’enseignement supérieur des pays partenaires. Les projets soutenus doivent porter une des trois thématiques :

  • La réforme des curricula dans les pays partenaires.
  • La réforme de la gouvernance.
  • Les relations université-secteur socio-économique.

L’université Constantine 1 est actuellement partenaire de huit (08) projets TEMPUS cités dans le tableau ci-dessous :

TEMPUS IV

4ème appel

516885-TEMPUS-1-2011-1-ES-TEMPUS-JPHES

Université de Granada

Entreprenariat et valorisation de la recherche (EVARECH)

TEMPUS IV

4ème appel

516982-TEMPUS-1-2011-1-BE-TEMPUS-JPGR.

Erasmus Scholl de Bruxelles.

Universités du Maghreb : enseignement inclusif (UMEI)

TEMPUS IV

5ème appel

530341-TEMPUS-1-2012-1-FR-TEMPUS-JPCR

Université Bordeaux 1

: rESeaumaghrébIn de laboratoirEs à distaNCE (ESIENCE) 

TEMPUS IV

5ème appel

530401-TEMPUS-1-2012-1-ES-TEMPUS-SMHES

Université de Séville

Euro-Mediterranean Integration Through Lifelong Learning (EU-MILL)

TEMPUS IV

6ème appel

544084-TEMPUS-1-2013-1-FR-TEMPUS-SMGR

 

Université de Montpellier 2

COMpétenceProjetsEuropéensREseauAverroès

 

TEMPUS IV

6ème appel

543976-TEMPUS-1-2013-1-FR-TEMPUS-JPHES

 

Université de Grenoble

Création d'un environnement pour l'émergence de pôles régionaux de formation, d'innovation et de recherche au Maghreb

TEMPUS IV

6ème appel

543713-TEMPUS-1-2013-1-ES-TEMPUS-JPHES

 

Université de Léon,

 

Moderniser la formation sur les Energies Renouvelables (ER) au Maghreb : Transfert de l'expérience UE          

TEMPUS IV

6ème appel

543690-TEMPUS-1-2013-1-ES-TEMPUS-JPGR

 

Université de Murcia

Le développement des services de soutien aux étudiants

 Résumés des différents projets TEMPUS:

1. Projet Entrepreneuriat et VAlorisation de la RECHerche (EVARECH) [http://tempusevarech.uae.ma/]

L’objectif du projet EVARECH est  de développer l’esprit d’entreprendre au sein des étudiants et de stimuler la réforme de l’enseignement supérieur en l’adaptant à l’économie de marché en mettant en place un incubateur d’entreprises, des pépinières et des services de transfert de technologie.

Il vise donc à atteindre les buts suivants :

  • La diffusionde la culture entrepreneuriale
  • La promotion de l’auto-emploi des diplômés
  • L’amélioration de la relation université-entreprises
  • La génération d’idées entrepreneuriales innovantes
  • Réduction de la fragilité des jeunes entreprises par un accompagnement institutionnel structuré
  • L’accompagnement des projets d’entreprises par un réseau transnational via un incubateur virtuel international
  • La valorisation des résultats de la recherche par l’exploitation de brevet
  • La création de sociétés technologiques

2. Projet Universités du Maghreb : Enseignement Inclusif (UMEI)

[https://sites.google.com/site/projettempusumei/home]

Les universités du Maghreb enregistrent une faible présence d'étudiants cibles dont les caractéristiques sont définies par l'un ou l'autre des éléments suivants:

  • Besoins spécifiques: étudiants avec handicap;
  • Origine géographique: étudiants d'origine rurale ou étudiants étrangers.
  • Précarité économique: étudiants pauvres aux conditions sociales et familiales  rudimentaires.

Il y a lieu de noter une absence totale, ou au moins, un manque dans les structures d'accueil, d'accompagnement et de suivi pour les trois catégories d'étudiants dont les besoins sont particuliers. De ce fait, ces étudiants sont quasi exclus des universités. Ils y arrivent aux universités dans des proportions très faibles, et nombreux d'entre eux finissent par quitter celles-ci sans aucun diplôme ou qualification gratifiante.

Ce projet propose de mettre en place des outils et procédés pour pallier ces carences et pour participer à démocratiser l'accès à l'enseignement supérieur en le rendant accessible à tous. Le choix porté à l’enseignement inclusif s’inscrit dans une logique de travail et de sensibilisation pour mettre en place une démarche de concertation, de coopération et de partenariat entre les différents intervenants (présidences d’universités, étudiants, corps professoral, administrations, ONG, etc.) afin de pallier les difficultés et carences. Pour ce faire nous proposons la mise en place d'une Cellule d’Accompagnement, de Sensibilisation, d’Appui et de Médiation (CASAM) au sein des universités participantes.

Les résultats attendus des CASAM sont de sensibiliser, de combattre le décrochage universitaire chez les étudiants cibles et de veiller à une augmentation significative de leur nombre dans les années à venir. Leur rôle de facilitateur et de bon accueil permettra d’atteindre ces résultats.

3. Projet  rESeaumaghrébIn de laboratoirEs à distaNCE (ESIENCE) :

 [http://www.esience.org/]

 Dans un contexte de professionnalisation des formations,le projet (rESeaumaghrébIn de laboratoirEs à distaNCE, eSience) apportera une réponse dans le champ de l'Ingénierie en développant des travaux pratiques à distance en appui à l’enseignement en présentiel.

Suivant l’adage "I hear and I forget - I see and I remember - I do and I understand." le projet s’appuiera sur l’eLearning, complémentaire du traditionnel "présentiel", en intégrant les travaux pratiques à distance, et permettra de former un grand nombre d'étudiants.

Le projet eSience (durée 3 ans), coordonné par l'Université Bordeaux 1 consiste :

  • à essaimer trois eLab (Laboratoire de mesures à distance) un en Algérie (à l’université Constantine 1), un au Maroc et un en Tunisie, permettant aux étudiants des Universités partenaires de faire des TP à distance
  • à mettre en réseau ces eLab pour un partage efficace des ressources matérielles
  • à créer des ressources pédagogiques actualisées et à mettre en ligne 15 Unités d'enseignement crées par les partenaires
  • à implanter une plateforme LMS (Learning Managment System) qui hébergera les ressources pédagogiques (cours, TD, tests auto correctifs et liens avec les eLab) créées par le Consortium.

4.Projet  Euro-Mediterranean Integration Through Lifelong Learning (EU-MILL)

[http://www.tempus.us.es/eumill/fr/]

L'objectif général de ce projet est de contribuer à soutenir les établissements d'enseignement supérieur dans la région Sud de la Méditerranée et l'établissement d'un apprentissage à vie (LLL).

L’apprentissage à vie (LLL) comme un élément clé de la cohésion sociale et le développement économique, est prévue dans le but d'améliorer la prise de conscience du rôle des établissements d'enseignement supérieur de contribuer à promouvoir une économie avancée de la connaissance.

Ce projet contribuera à la mise en place d'un dialogue fructueux entre les établissements d'enseignement supérieur et les institutions sociales, éducatives et professionnelles, sur une analyse commune et des exemples de meilleures pratiques de l'UE et des contextes de la région du Sud. Ce  quise réalisera par lebiais d’un élan dans la conception, la mise en œuvre, le suivi, l'évaluation et la promotion du programmes LLL, surtout par le pilotage des programmes.

Ce projet permettra de travailler sur la production et l'échange de connaissances, l'innovation et l'investissement dans la formation des professionnels et des institutions dans le but ultime de contribuer au progrès socio-économique de la zone Sud.

Objectifs spécifiques:

  • Contribuer à la conception, l'évaluation, l'organisation, la mise en œuvre et la promotion des programmes LLL dans les domaines privé et public.
  • Promouvoir et développer des partenariats avec les entreprises.
  • Former adéquatement le personnel qui est responsable des centres de LLL dans les établissements d'enseignement supérieur participants sur la base des meilleures expériences.
  • Concevoir un cadre de qualifications selon le modèle de LLL et le cadre européen des certifications.
  • Définir et concevoir un système LLL commune de l'assurance qualité.
  • Diffuser les résultats, et de transférer les connaissances vers les professionnels et les décideurs.

5. Projet  COMpétence Projets Européens REseau Averroès  (COMPERE-Averroès)   

Il s’agit de former dans chaque pays un certain nombre d’universités pilotes, et au moins un organisme de recherche,  pour créer  un pool d’experts formés intensivement au montage et à la gestion de projets européens ‘de formation, coopération et de recherche

Ces universités pilotes serviront bien entendu leur université, mais elles serviront aussi de pôle de compétence et de transfert  pour former  d’autres experts du pays au  montage et à la gestion de projet

Ces universités pilotes serviront  aussi de centre d’expertise pour apporter,  en tant que de besoin,  un appui ponctuel aux autres universités et organismes de recherche, du pays  qui ont un problème de montage ou de gestion de projet.

Il s’agit donc de formations de formateurs, capables de disséminer ensuite dans leur pays, les compétences acquises

Les universités pilotes auront un « cahier des charges » qui les engagera à jouer ce rôle pour pérenniser et démultiplier les résultats du projet.

6.Projet Création d'un environnement pour l'émergence de pôles régionaux de formation, d'innovation et de recherche au Maghreb (PORFIRE)

L’originalité de ce projet est de réunir des enseignants, des étudiants et des entreprises dans le développement de projets d’innovations et d’entrepreneuriat intégrés de manière harmonieuse dans les cursus de formation, de favoriser la création de clubs d’entreprises au sein des universités et de développer les compétences des différents acteurs en innovation et recherche et développement.

Capitalisant sur les enseignements des initiatives en Europe et au Maghreb de développement d’un environnement qui mette en relation l’ensemble des acteurs (enseignants, chercheurs, étudiants et cadres d’entreprises) pour une meilleure utilisation des connaissances pour plus d’innovation, l’objectif général du projet PORFIRE est de renforcer les liens universités – entreprises et de développer le triangle de la connaissance Education – Recherche – Innovation dans les pays du Maghreb.

Les objectifs spécifiques du projet PORFIRE sont donc les suivants :

• Œuvrer pour un rapprochement entre les entreprises et les universités,

• Promouvoir l’innovation et l’entrepreneuriat à l’intérieur et à l’extérieur de l’université,

• Amener les universités à se doter de structures qui leur permettent de pérenniser à long terme la relation université – entreprise,

• Encourager l’établissement de partenariats stratégiques et structurés entre entreprises et universités.

  Et sur cette base :

• Promouvoir des politiques visant à développer l’innovation et l’entrepreneuriat dans les pays du Maghreb,

• Promouvoir la création d’entreprises innovantes,

• Encourager les entreprises existantes à investir dans la recherche et le développement.

7.Projet  Moderniser la formation sur les Energies Renouvelables (ER) au Maghreb : Transfert de l'expérience UE   (MOMATE)

L'objectif général du projet est de moderniser les formations sur les énergies renouvelables et de faire en sorte que les universités Maghrébines puissent offrir des formations de qualité compatible avec les normes européennes et répondant aux besoins socio-économiques de la nouvelle société de la connaissance en renforçant l'enseignement des énergies renouvelables. Plus précisément, le projet vise à améliorer en collaboration avec nos partenaires européens, un programme de formation en graduation ainsi que le développement et l’émergence de technopôles spécialisés dans les énergies renouvelables. L’objectif étant d’aboutir à l’acquisition :

  • des compétences dans le domaine des énergies renouvelables, de l’efficacité énergétique etle développement de nouveaux concepts et d’approches de promotion des énergies renouvelables,
  • des centres de formation pratique sur les ER de portée nationale et régionale, des laboratoires de tests d’équipement ER et des plates formes de l’innovation technologique, en favorisant le rapprochement entre les laboratoires et les entreprises,
  • le savoir-faire efficient, notamment en matière d’engineering et de management de projets  et la capacité de mobilisation des acteurs et partenaires nationaux / internationaux autour de programmes structurants,
  • des centres de documentation spécialisée au service des étudiants, des jeunes promoteurs et des chercheurs universitaires dans le domaine des ER.      

8. Projet  Le développement des services de soutien aux étudiants  (VIETUD)

La question de l’accueil, de l’accompagnement et de l’insertion des étudiants est devenue une préoccupation majeure d’autant plus importante que les établissements de l’enseignement supérieur maghrébin sont confrontés  à une diversité de la population estudiantine, un accroissement continu des effectifs et des parcours universitaires qui ne sont plus aussi linéaires que par le passé.  Nul ne doute que cette diversité des publics et de leurs attentes appelle des adaptations. Ces publics se montreront de plus en plus exigeants en sollicitant les établissements qui devront, de ce fait,  réfléchir sur les dispositifs d’accueil, d’accompagnement et de suivi des étudiants. C’est précisément  l’objectif principal de ce projet  qui s’inscrit dans le contexte de réforme de la bonne gouvernance.

Pour atteindre cet objectif, les établissements universitaires bénéficiaires devraient s’impliquer davantage dans le renforcement des capacités de ressources humaines en matière de planification, d’administration et d’évaluation des besoins des étudiants. Ils gagneraient aussi à développer et perfectionner les infrastructures nécessaires et adaptées aux attentes et besoins de la population étudiante.

Avec la volonté de mettre l’étudiant au centre des politiques universitaires, l’université est une occasion unique pour beaucoup de jeunes de s’investir dans la vie associative et de participer à des initiatives civiques. Elle également un lieu d’affirmation concrète de la citoyenneté et de la reconnaissance de l’autonomie des étudiants, lesquels doivent exercer davantage de responsabilités dans l’organisation, l’animation et le contrôle de la vie étudiante.

Le projet permettra alors aux différents partenaires impliqués de partager expérience et un savoir-faire en matière de planification et d’administration des services de soutien à la réussite, à l’insertion et à la mobilité, afin d’identifier les modèles et les bonnes pratiques qui correspondent le mieux à la situation organisationnelle et décisionnelle des partenaires bénéficiaires.

PROGRAMME EUROPEEN ERASMUS MENDUS

[http://eacea.ec.europa.eu/erasmus_mundus/] :

Erasmus Mundus est un programme de coopération et de mobilité dans le domaine de l'enseignement supérieur qui vise à améliorer la qualité de l'enseignement supérieur européen et à promouvoir le dialogue et la compréhension entre les peuples et les cultures grâce à la coopération avec les pays tiers. En outre, il contribue au développement des ressources humaines et de la capacité de la coopération  internationale des établissements d'enseignement supérieur dans les pays tiers en augmentant la mobilité entre l'Union européenne et ces pays.

Le programme Erasmus Mundus est mis en œuvre par le biais des actions suivantes :

Action 1 : programmes conjoints de Masters  (action 1 A) et de doctorat (Action 1 B) avec des possibilités de bourses d'études / de recherche pour participer à ces programmes;

Action 2 : partenariats Erasmus Mundus entre les institutions européennes et des pays tiers, y compris l'enseignement supérieur et des bourses de mobilité à tous les niveaux d'enseignement (licence, ,master, doctorat, post-doctorat et staff)

Action 3 : Promotion de l'enseignement supérieur européen à travers des projets visant à renforcer l'attractivité de l'Europe en tant que destination pour les études et un centre d'excellence au niveau mondial.

1. Projet EDAMUS  voir site web : www.master-edamus.eu/

La candidature pour le Master européen Erasmus Mundus (Action 1) intitulé « EDAMUS Sustainable Management of Food Quality » impliquant les 4 IAMs, déposée en avril 2011, a été acceptée par l’Union Européenne ! Le Master EDAMUS esr un Master de 2 ans qui porte  sur les thèmes de la qualité, la sécurité et le management des produits alimentaires. Il a démarré en septembre 2012.

Créé en 2004 par la Commission européenne, le programme Erasmus Mundus vise à améliorer la qualité, l’attrait et l’image de l’enseignement supérieur européen dans le monde. Grâce à son actionphare « cursus intégrés », il finance des programmes d’études intégrées proposés par des consortia d’établissements européens d’enseignement supérieur prestigieux, incluant souvent aussi des établissements de pays tiers. Tous les cursus Erasmus Mundus se déroulent dans deux pays européens au minimum et débouchent sur l’attribution de diplômes reconnus (doubles, multiples ou conjoints aux établissements du consortium). Ces cursus se caractérisent par leur très haute qualité académique et par leur capacité à attirer et à accueillir les meilleurs étudiants et enseignants du monde.

La philosophie du Master Erasmus Mundus EDAMUS (Master in Sustainable Management of Food Quality) consiste à former des experts à la gestion de la qualité des aliments et à répondre à la nécessité croissante de mieux comprendre et anticiper les problèmes complexes de la gestion de la qualité alimentaire à l’échelle internationale qui doivent tenir compte des facteurs socio-économiques, technologiques et biologiques.

Pour répondre à ces exigences, un consortium combinant capacités collectives et compétences a été créé. Le programme est coordonné par l’Université de Montpellier 1 (UM1) (France) et l’Institut Agronomique Méditerranéen de Montpellier (IAMM) (France) en collaboration étroite avec des instituts internationaux : Université Basilicate (UNIBAS) (Italie), InstitutoMediterráneo de Zaragoza (IAMZ) (Espagne), Université Mentouri de Constantine (UMC) (Algérie). Le consortium s’appuie également sur la participation de membres associés tels que l’Université de Tsukuba (Japon), l’Université de Sherbrooke (Canada), IstitutoAgronomicoMediterraneo di Bari (IAMb) (Italie) et l’Institut Agronomique Vétérinaire (IAV) Hassan II (Maroc), MediterraneanAgronomic Institute of Chania (MAICh) (Grèce).

Le Master EDAMUS offre un programme transversal et cohérent apportant les compétences et l’expertise nécessaires pour gérer les problématiques de la qualité alimentaire. Il repose sur une approche multidisciplinaire alliant connaissances biologiques, technologiques, socio-économiques, réglementaires et juridiques. Plus d’informations :

2. Projets   AVERROES 1,  2, 3 et 4 :voir  site http://www.averroes.fr

Le programme Averroès, c'est 20 universités prestigieuses et plus de 70 partenaires associés qui organisent des échanges universitaires et scientifiques entre l’Europe (Belgique, Espagne, France, Italie, Irlande) et les pays du Maghreb (Algérie, Maroc et Tunisie).

Ce programme propose des bourses d’excellence pour vivre une mobilité à l’étranger, d'une rive à l'autre de la Méditerranée. Plus de 300 personnes bénéficient chaque année de ces bourses de mobilité : étudiants (L, M, D), jeunes chercheurs (doctorants, post-doctorants) et personnels académiques. Les durées des mobilités vont de 1 mois (personnels académiques) à 18 mois (doctorants).

Coordonné par l’Université Montpellier 2 (France), le programme Averroès est financé par la Commission européenne dans le cadre des projets Erasmus Mundus. Il a permis à 71 personnes de l’université de Constantine de bénéficier d’un séjour d’études ou de recherche qui sont répartis comme cela est indiqué dans le tableau ci-dessous : 

Projet

Mobilité licence

Mobilité master

Mobilité doctorat

Mobilité post-Doc

Mobilité staff

Averroès 1

9

4

2

0

2

Averroès2

10

5

4

1

1

Averroès 3

9

5

4

0

0

Averroès 4

5

3

5

1

1

Total

33

17

15

2

4

3. Projet  HERCULES voir site Web : http://www.herculesproject.eu

Her.cul.es – Renforcement de l’attractivité de l’enseignement supérieur européen en Patrimoine et Tourisme Culturel est  un projet Erasmus Mundus Action 3.

e projet “Her.cul.es - Strenghtening the attractiveness of Europeanhighereducation in Heritage and Cultural Tourism” vise à accroître la sensibilisation sur les opportunités offertes par les programmes européens d'enseignement supérieur et à renforcer l'attractivité, le profil et la visibilité des établissements d'enseignement supérieur européennes avec les universités, les étudiants et les chercheurs du Maghreb à travers des activités d'information et du promotion à travers l'établissement de partenariats et la mise en réseau .

Objectifs du projet:

-Promouvoir l'offre actuelle de programmes européens d'enseignement supérieur portant sur la gestion  touristique du patrimoine culturel;

-Orienter les flux de mobilité internationale vers l'Europe, en encourageant les étudiants du Maghreb  à se spécialiser dans la gestion  touristique du patrimoine culturel à travers la participation à des cours de spécialisation au sein d’universités européennes;

-Promouvoir la coopération entre les établissements d'enseignement supérieur en Europe et Afrique du Nord, sur ces questions de gestion  touristique du patrimoine culturel en général et des sites  du patrimoine mondial en particulier.

Les principales destinataires du projet:

-Les établissements d'enseignement supérieur offrant des programmes  en gestion  touristique du patrimoine culturel  afin de  renforcer leur visibilité à l’international  et de leur donner la possibilité  d’une mise en réseau  avec d'autres  établissements;

-Les étudiants et les chercheurs du Maghreb désireux de se spécialiser dans les questions du patrimoine et du  tourisme culturel;

-Les établissements d'enseignement supérieur du Maghreb et de leur personnel académique qui souhaitent se mettre  en réseau avec d'autres établissements d'enseignement supérieur.

Les principales activités du projet et les résultats attendus:

-Description de la disponibilité de l’offre de l’enseignement supérieur Européen  sur les questions du patrimoine et du  tourisme culturel, avec une attention particulière aux cours postuniversitaires dans la  gestion  touristique du patrimoine mondial.

- Analyse des expériences de l’enseignement supérieur les plus significatives dans les contextes nationaux  sur les aspects suivants:

- la reconnaissance des titres d’études à l’entrée

- le développement du curriculum 

- les possibilités de stage

- les services offerts aux étudiants étrangers 

- la répartition des crédits selon les ECTS

- la reconnaissance de la qualification dans les  pays tiers

- Développement d’un guide on-line et d’une base de données (gérée par Data Base Management System) accessible sur le site du projet et rapportant  les résultats de l’identification et de la description des expériences les plus significatives recueillies au niveau de la Communauté européenne pour améliorer la visibilité des programmes de l’enseignement supérieur Européen en ce qui concerne  le patrimoine  et la gestion du tourisme culturel et  ce, afin de faciliter le choix des étudiants étrangers;

- Organisation de conférences nationales  dans les pays du Maghreb sur les thèmes de la gestion touristique du patrimoine culturel avec la participation conjointe des  partenaires Européens et Nord-Africains membres du partenariat. Les conférences comprendront  une session consacrée à l’enseignement supérieur au cours de  laquelle seront diffusés les résultats des premières phases  du projet (DMS et On-line Guide);

- Participation à des salons de l’éducation nationale/internationale  au Maghreb afin de valoriser et promouvoir les programmes de l’enseignement supérieur sur le patrimoine et la gestion du tourisme culturel; 

- Conception d’un «Séminaire d’Eté » sur la gestion touristique des sites culturels du Patrimoine Mondial à Assise, avec la participation conjointe des enseignants et des étudiants provenant des universités et des établissements de l’enseignement supérieur de l’UE et des pays du Maghreb;

- La  tenue de la première édition pilote  du « Séminaire d’Eté » avec la participation des universités et des établissements de l’enseignement supérieur  membres du partenariat;

- Organisation d’une conférence internationale à la fin du projet. 

4- Projet BATTUTA voir site : http://www.battuta.eu

Appartenant au Lot 1 (Algérie, Egypte, Libye, Maroc, Tunisie), BATTUTA a été sélectionné par la commission européenne pour la période 2013-2017. Composé de 20 établissements d’enseignements supérieurs, 9 européens et 11 en Afrique du Nord, et de trois partenaires associés, le programme permettra l’échange de 285 individus, étudiants et personnels, entre les deux régions. Les mobilités seront divisées en trois cohortes : 2014-2015, 2015-2016 et 2016-2017 et il y aura trois appels à candidature (hiver 2013-2014, automne 2014, automne 2015).

Mobilités prévues dans le projet (2014-2017): 

Type de mobilité

Durée de la mobilité

Nombre de mobilités:
Afrique du Nord vers Europe

Nombre de mobilités:
Europe vers Afrique du Nord

Licence

10

69

18

Master

10/24

47

12

Doctorat

10

29

12

Postdoctorat

10

14

16

Personnels

1

42

26

 

 

Projet SATELIT

Projets Num Doc (Online)

Plateforme Nationale Compere

Documentation en Ligne

Système National de Documentation en ligne.


Articles Par Date

« Août 2019 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  

Rechercher sur le site

En ligne

Nous avons 155 invités et aucun membre en ligne

Université des Frères Mentouri

Université des Frères Mentouri - Constantine BP, 325 Route de Ain El Bey, Constantine, Algérie, 25017  Téléphone : +213(0)31 81 12 71