Nos sites web

Tuesday, June 25, 2019

L’AUF lance un nouvel appel à projets pour le montage de Formations Ouvertes et à Distance (FOAD) au titre de l'année 2018-2019.

 

L’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) vise l’amélioration qualitative (en s’alignant aux standards internationaux) et quantitative des formations dans l’enseignement supérieur et l’employabilité des étudiants diplômés en favorisant l’innovation et le développement des usages des technologies dans le domaine de l’éducation à distance. Il s’agit ainsi de mettre en place une offre francophone de qualité partout dans le monde, en établissant une plus grande synergie et une plus forte solidarité active avec les établissements d’enseignement supérieur partenaires.

Dans ce cadre, l’AUF, à travers l’Institut de la Francophonie pour l’ingénierie de la connaissance et la formation à distance (IFIC), lance un appel pour faciliter la création de formations ouvertes et à distance (FOAD)  dans la francophonie universitaire.

Les FOAD visent à proposer des formations diplômantes, initiales ou continues, pour des publics géographiquement dispersés dans le monde. Ces formations à distance, ont connu d’importantes évolutions depuis leur lancement. Elles ont permis à plus de 15 000 étudiants d’obtenir un diplôme auprès d’une université membre de l’AUF et plus de 6 000 d’entre eux, issus de plus de 100 pays, ont pu bénéficier d’un soutien financier de l’AUF. Les étudiants inscrits aux FOAD viennent de tous les continents, au-delà même de l’espace francophone historique

Date limite de candidature : 31 Mars 2019.

 

Pour accéder à l’appel à candidatures.


Campus ZERZARA : Toutes les spécialités des Sciences et Technologies (ST)  sauf les 
                                    spécialités de Génie Mécanique qui se font au campus Chaabat 
                                    Erssass 
 
Campus CHAABAT ERSSASS : Spécialités Construction Mécanique, Energétique et  
                                                                         Structures des avions
 
Campus CENTRAL - BLOC DES SCIENCES : Spécialités Sc Biologiques (SNV)
                                                                                              Physique et Chimie (SM)
 
Campus TIDJANI HEDDAM Spécialités de Droit
 

Frances Arnold, Gregory Winter and George Smith controlled evolution in the lab to produce greener technologies and new medicines.

Ways to speed up and control the evolution of proteins to produce greener technologies and new medicines have won three scientists the 2018 Nobel Prize in Chemistry.

Chemical engineer Frances Arnold, at the California Institute of Technology in Pasadena, is just the second woman to win the prize in the past 50 years. She was awarded half of the 9-million-Swedish-krona (US$1 million) pot. The remaining half was shared between Gregory Winter at the MRC Laboratory of Molecular Biology in Cambridge, UK, and George Smith at the University of Missouri in Columbia.

Arnold carried out pioneering work in the 1990s on ‘directed evolution’ of enzymes. She devised a method for inducing mutations in enzyme-producing bacteria and then screening and selecting the bacteria to speed up and direct enzyme evolution. These enzymes, proteins that catalyse chemical reactions, are now used in applications from making biofuels to synthesizing medical drugs.

“Biology has this one process that’s responsible for all this glorious complexity we see in nature,” she told